Le tubage assure l'étanchéité d'un conduit. Il participe également à la performance de l'équipement de chauffage utilisé. Le tubage doit toutefois répondre à des normes d'installation strictes pour garantir son efficacité, mais aussi la sécurité des utilisateurs.

Pourquoi tuber soi-même sont conduit de cheminée ?

Le tubage d'un conduit de cheminée consiste à le doubler par l'intérieur en usant d'une gaine, le plus souvent en inox. Cette opération vise à conserver l'intégrité du conduit et à assurer son étanchéité. Le conduit doit en effet être en mesure de résister aux fortes températures au moment de la combustion. 

Le tubage concerne toutes les installations neuves depuis 2012, mais aussi les installations à foyer fermé : inserts, poêles et cheminées à foyer fermé. Il est obligatoire, quel que soit le combustible employé.

Le tubage est aussi recommandé pour les foyers ouverts atteignant des températures moins élevées, mais qui présentent de faibles tirages, des conduits défectueux ou en mauvais état, ou encore des diamètres de conduits trop larges. Dans ce dernier cas, les tubages vont permettre de les resserrer.

Le tubage d'un conduit vise ainsi plusieurs résultats :

  • Il va rendre le conduit plus étanche afin de garantir un meilleur tirage ainsi qu'un rendement optimisé de l'équipement de chauffage utilisé.
  • Le tubage réduit le bistrage pouvant occasionner des feux de cheminée. Il facilite d'autant plus le ramonage du conduit. 
  • Le tubage limite la corrosion occasionnée par l'acidité des fumées.
  • Le tubage contribue également à sécuriser les conduits vétustes en les remettant aux normes. 

Quel type de tubage choisir soi-même pour son conduit ?

Selon la configuration de l'habitat ainsi que le système de chauffage employé, on opte soit pour un tubage rigide, soit pour un tubage flexible. Les deux existent en simple et double paroi. 

Le tubage rigide est réservé aux conduits droits. On choisira aussi cette option en l'absence d'un conduit existant. 

Le tubage flexible s'adapte à tous les conduits dévoyés. Il est facile à mettre en place et se veut aussi plus abordable. 

Tuber soi-même un conduit de cheminée : les normes à respecter

La norme NF DTU 24-1 régit la construction ou la rénovation des conduits de fumée. Il importe de s'y référer au moment de réaliser le tubage de son conduit. Cela concerne à la fois les matériaux utilisés et les étapes à respecter. 

De manière générale, il est nécessaire de procéder au ramonage ou au débistrage du conduit avant de le tuber. Le tubage ne doit pas être partiel, il doit couvrir toute la longueur du conduit. Le conduit devra être ventilé sur ses parties haute et basse. 

Un test d'étanchéité doit obligatoirement être réalisé après la mise en place du tubage.

Peut-on tuber sont conduit de cheminée soi-même ?

Il est tout à fait envisageable de procéder soi-même au tubage de sa cheminée. D'ailleurs, la pose d'une cheminée avec insert et le tubage font tous deux partie des travaux éligibles à des aides financières. 

MaPrimeRénov' en fait partie. Il s'agit d'un dispositif d'aide à la rénovation remplaçant le CITE (Crédit d'impôt pour la transition énergétique) depuis janvier 2021. 

Les ménages procédant à des travaux de tubage de cheminée en vue de l'installation d'un nouvel appareil de chauffage peuvent aussi bénéficier d'un taux de TVA réduit à 5,5 %. Il faut cependant remplir certaines conditions (utilisation d'équipements de chauffage éligibles, logement achevé depuis plus de deux ans, etc.).

Il est également possible d'accéder aux aides CEE (Certificat d'économie d'énergie). Ces dernières sont proposées sous forme de primes induisant une réduction du montant des travaux. Il n'est pas rare que le CEE permette de financer entièrement les travaux engagés. Pour bénéficier de ce coup de pouce CEE, il faut miser sur l'installation ou le remplacement d'un équipement éligible. Il faut également que les travaux soient pris en charge par un expert Reconnu Garant de l'Environnement (RGE).

Ainsi, bien qu’il soit possible de tuber soi-même sont conduit de cheminée, mieux vaut toujours faire intervenir un professionnel pour le faire. Les travaux sont en effet très complexes pour un non-aguerri. Et seule l’intervention d’un professionnel RGE permet d’accéder aux diverses aides pour ce type de travaux.

  • Conseils du spécialiste Conseils du spécialiste
  • Service client de qualité Service client de qualité
  • Montage facile Montage facile
  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • 14 jours de retour de marchandise 14 jours de retour de marchandise